Commerce en ligne: Mastercard veut réduire le nombre d'abandons de transactions

L'entreprise estime que 20 à 25% des transactions en ligne sont abandonnées en cours de route soit parce que l'acheteur n'a pas avec lui les outils nécessaires à ce paiement (lecteur de carte bancaire...), soit en raison de démarches trop contraignantes.

"Pour les paiements en ligne, l'acheteur veut trouver le juste équilibre entre la sécurité des données et la facilité d'utilisation", explique Henri Dewaerheijd, directeur de Mastercard Belgique-Luxembourg. "Les données bancaires, partagées une seule fois ou enregistrées par défaut, se retrouvent sur des centaines de sites qui peuvent faire l'objet d'attaques criminelles", ajoute-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct