Brexit - La FEB craint une crise du Brexit, en plus du coronavirus

L'absence d'un accord commercial, qui doit prémunir le pays contre davantage de dommages économiques et de pertes d'emplois, aurait de graves conséquences, souligne la FEB. "Un commerce international libre, juste et réglementé demeure crucial pour notre prospérité, même avec le Covid-19", ajoute-t-elle.

Alors que de nombreuses entreprises belges pâtissent de l'insécurité juridique en raison de l'imminence du Brexit, la fédération indique compter sur un accord le plus large et le plus approfondi possible, qui garantisse le bon fonctionnement du marché intérieur européen et une concurrence équitable. Le Royaume-Uni est le quatrième principal partenaire commercial de la Belgique, rappelle-t-elle. "Pour notre économie exportatrice, il est capital que les échanges entre le Royaume-Uni et la Belgique restent aussi faciles que possible après le Nouvel An."

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct