Coronavirus - Le confinement fait rechuter l'économie française, mais moins fortement qu'au printemps

Sur le seul mois de novembre, le reconfinement va entraîner une baisse d'activité de 13% par rapport au niveau d'avant-crise, bien moins que les 30% de baisse enregistrés en avril, évalue également l'Institut national de la statistique dans sa dernière note de conjoncture.

Si l'impact est moindre qu'au printemps, c'est parce que "la sidération a laissé la place, tant bien que mal, à l'adaptation", souligne l'Insee, avec un confinement moins strict, des protocoles sanitaires et le télétravail qui permettent de poursuivre l'activité dans de nombreux secteurs, malgré une productivité souvent dégradée.

La consommation devrait, elle, plonger de 15% en novembre par rapport au niveau d'avant-crise, mais là encore c'est moins qu'en mars-avril dernier. Davantage de commerces sont restés ouverts et les ventes à distance et en ligne se sont beaucoup développées, alors qu'elles étaient "en berne" fin mars au début du premier confinement, selon les données issues des transactions par cartes bancaires utilisées par l'Insee.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct