Reprise du procès du «Madoff belge» ce mercredi: «Nous étions sous emprise»

Stéphane Bleus, «un jeune homme impressionnant de par sa vivacité intellectuelle. Il semblait très, très cultivé sur le plan de la technique de la finance.»
Stéphane Bleus, «un jeune homme impressionnant de par sa vivacité intellectuelle. Il semblait très, très cultivé sur le plan de la technique de la finance.» - D.R.

Le procès de Stéphane Bleus et Xavier Barnich, prévenus de faits d’escroquerie devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, reprend ce mercredi matin. Place aux réquisitions de l’avocat général, Jean-François Godbille. Ce procès devrait s’achever par une troisième et dernière journée d’audience jeudi.

Avant ces deux ultimes rendez-vous avec la justice, les prévenus avaient pris la parole le 5 novembre dernier, date d’ouverture du procès. Stéphane Bleus, surnommé le « Madoff belge » en référence au célèbre escroc américain, avait reconnu les faits et qualifié ses propres agissements « d’océan d’ordures ». Son ex-associé, Xavier Barnich, avait également exprimé des regrets envers les victimes, tout en minimisant sa connaissance de la tromperie. Une fraude estimée à 10 millions d’euros. Au bas mot.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct