Coronavirus: la quarantaine de nouveau rabotée

Avec la nouvelle situation, il ne devrait plus être nécessaire de trouver des occupations pour de trop nombreux jours.
Avec la nouvelle situation, il ne devrait plus être nécessaire de trouver des occupations pour de trop nombreux jours. - AFP.

Vous avez dit difficile à suivre ? Accrochez-vous une fois de plus. Dès ce lundi 23 novembre, en plus de toutes les personnes présentant des symptômes du coronavirus, tous ceux qui ont été en contact rapproché avec un cas positif ou qui reviennent d’une zone à risque (zone rouge) pourront être testés. Ou plutôt pourront « de nouveau » être testés puisque c’était déjà la règle depuis le déconfinement, jusqu’à un revirement de la stratégie mi-octobre. À l’époque les centres de tris et les labos d’analyse étaient noyés par la demande.

Ce retour à la stratégie « de base » n’est pas une surprise. La décision date de ce week-end et a été validée par tous les ministres de la Santé. Ils attendaient d’avoir l’avis des médecins pour communiquer officiellement. Ceux-ci leur ont grillé la priorité. Chacun son tour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct