Coronavirus: les professions libérales réclament d’urgence un droit passerelle

Coronavirus: les professions libérales réclament d’urgence un droit passerelle
Dominique Duchesnes.

L’Union des professions libérales (UNPLIB) s’insurge devant le manque de moyens de compensation mis à la disposition des titulaires de professions libérales en cette période de crise et réclame d’urgence un droit passerelle, fait-elle savoir mardi dans un communiqué.

« Les prestataires de soins de santé de première ligne sont confrontés à des remises de rendez-vous en cascades et les collègues indépendants qui professent au sein d’infrastructures hospitalières ou d’écoles ont vu leurs institutions fermer leurs portes. Les autres titulaires de professions libérales sont logés à la même enseigne. Ils peuvent continuer à travailler, mais plus personne ne fait appel à leurs services », est-il indiqué dans le communiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct