Le projet européen soumis au diktat de deux «hors-la-loi»

Le projet européen soumis au diktat de deux «hors-la-loi»
EPA-EFE.

Au fond, la Hongrie et la Pologne ne devraient plus faire partie de l’Union européenne. A l’instar des Britanniques, les dirigeants hongrois et polonais devraient couper les liens avec un projet européen dont ils revendiquent en fait ne pas partager les valeurs. C’est cela qui se cache derrière le reproche de « non-respect de l’Etat de droit » qui leur est adressé, soit le non-respect des contre-pouvoirs, qu’il s’agisse des médias, du monde académique, de l’opposition, des ONG ou des juges aujourd’hui menacés et démantelés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct