France: Tariq Ramadan confronté à l’une de ses accusatrices pour la première fois

France: Tariq Ramadan confronté à l’une de ses accusatrices pour la première fois
AFP

Tariq Ramadan a été confronté mardi au tribunal judiciaire de Paris par vidéo-conférence à l’une de ses premières accusatrices, Mounia Rabbouj, qui dénonce plusieurs viols en 2013 et 2014 pour lesquels l’islamologue suisse a été mis en examen fin octobre.

La confrontation entre M. Ramadan, désormais mis en examen pour des viols sur cinq femmes, et Mme Rabbouj qui s’exprimait de Douai (nord de la France) « pour des raisons liées au contexte sanitaire », selon son avocat Me Eric Morain, a duré environ neuf heures.

C’est la première fois que l’islamologue, 58 ans, qui s’estime victime de la vengeance d’anciennes maîtresses, est confronté à cette ancienne escort-girl de 47 ans qui avait porté plainte contre lui en mars 2018.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct