Près de 370 millions d'euros déjà levés par les fintechs belges cette année

Cette société spécialisée dans le traitement électronique de flux de factures et de documents administratifs est, de la sorte, devenue la première "licorne" belge, soit une start-up valorisée à plus d'un milliard de dollars.

"Si les études les plus sérieuses s'accordent pour dire que les entreprises comme les consommateurs viennent de faire, ces derniers mois, un bond de 5 ans en termes d'adoption des nouvelles technologies, les fintechs ont plus que jamais prouvé leur raison d'être en permettant à l'économie nationale de limiter la casse durant cette crise sanitaire", estime Jean-Louis Van Houwe, président de Fintech Belgium.

A ses yeux, l'industrie des fintechs a joué un rôle "salvateur" en pleine crise du coronavirus: explosion des sites de vente en ligne et des paiements sans contact, mise en place d'actions d'incitation locale à la consommation, engouement pour les plateformes de gestion d'entreprise, ou encore outils d'optimisation des liquidités et de solutions de recouvrement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct