Comment Luis Enrique tient son pari de la jeunesse avec la Roja: «Un coup de boost total pour son projet»

Photo News
Photo News

Luis Enrique a gagné son pari : critiqué pour le manque de résultats après avoir profondément remanié et rajeuni la Roja, le technicien a apposé un grand point d’exclamation à son projet face à la Mannschaft, pour finir par rallier tout un pays à sa cause.

Revenu sur le banc de l’Espagne il y a un an (le 19 novembre 2019) après le décès de sa fille Xana (à 9 ans des suites d’un cancer des os), Luis Enrique a repris en mains une équipe qui gagnait, certes, mais sans identité de jeu.

Roberto Moreno, son ex-bras droit et ami, avait réussi à qualifier la Roja pour l’Euro pendant son intérim, mais n’était pas parvenu à séduire sur le fond.

Tout le contraire de « Lucho » : depuis son retour, l’Espagne gagne moins (3 victoires, 4 nuls, 1 défaite), mais convainc plus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct