Les chants, place de la Bourse, après l’intervention policière

Dimanche, la place de la Bourse résonnait aux chants d’un millier de choristes venus rendre hommage aux victimes des attentats du 22 mars. © Belga
Dimanche, la place de la Bourse résonnait aux chants d’un millier de choristes venus rendre hommage aux victimes des attentats du 22 mars. © Belga

Aux cris de protestation des militants antifascistes et antiracistes interpellés sans ménagement samedi, place de la Bourse par la police, avaient succédé dimanche les chants « belges » d’un millier de choristes rassemblés sur les marches du mémorial aux victimes des attentats par le secteur culturel bruxellois sous le slogan «  Music for Brussels : One city, one love ». Il y eut « Ik hou van U », de Noordkap, « Moules frites » de Stromae ou encore Bruxelles de Jacques Brel entonnés par des locaux, des Wallons, des Flamands. Il y avait aussi des ballons blancs, prêts à s’envoler et une foule dense, poussée en cette journée printanière vers le parterre de fleurs, cet autre « Tapis floral » de Bruxelles imposé par l’horreur des attentats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct