Coronavirus: la tournée australienne est en danger

Finaliste l’an dernier, Dominique Thiem espère que l’Open d’Australie aura bien lieu...
Finaliste l’an dernier, Dominique Thiem espère que l’Open d’Australie aura bien lieu... - News

C’est un terrible coup de massue qu’a reçu, ce mercredi, « Tennis Australia », la Fédération australienne en charge de l’organisation de la tournée de janvier, et surtout, de l’Open d’Australie. Cela faisait des mois que les têtes pensantes du tennis australien planchaient sur un scénario de reprise du tennis en 2021, tout en respectant des conditions de quarantaine plus strictes que partout ailleurs en Australie. Une solution était pratiquement dans les cartons avec, au lieu de tournois organisés un peu partout aux Antipodes et en préparation au fameux Open d’Australie (Hobart, Auckland, Adélaïde, Brisbane, Perth, Sydney, Canberra, etc.) une centralisation des épreuves dans l’État de Victoria, soit à, et autour de, Melbourne. Ceci, évidemment, pour éviter les déplacements de tous les joueurs du circuit à travers l’Australie, ou la Nouvelle-Zélande, en cette période de pandémie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct