Diables rouges: Romelu Lukaku a sonné la révolte contre le Danemark

Photo News
Photo News

Lucerne n’est désormais plus qu’un mauvais souvenir. L’histoire d’une soirée qui se termine en fiasco. Mercredi soir, en terminant à la première place de son groupe et en se qualifiant donc pour le « Final Four » de la Nations League, la Belgique a vaincu le signe indien. Il y a deux ans, dans des circonstances presque en tous points similaires, les Diables étaient passés du rêve au cauchemar en quelques minutes face à la Suisse. D’un confortable 0-2 à un cinglant 5-2 synonyme de vols à destination de Porto et de Lisbonne annulés alors que tous les bagages étaient prêts à être enregistrés. Depuis lors, à maintes reprises, les Belges ont promis qu’on ne les y reprendrait plus. Qu’ils avaient retenu les leçons de cet échec cuisant. C’était encore le message martelé par Thibaut Courtois en conférence de presse la veille de la rencontre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct