Le nucléaire est mort. Si même Engie le dit…

Le nucléaire est mort. Si même Engie le dit…
Photo News

Coup de bluff, coup de Jarnac ou coup de sang ? L’annonce faite par Engie à son personnel de sa « sortie » du nucléaire a fait l’effet d’une bombe mardi en fin d’après-midi. Quoi ? L’entreprise, qui n’en peut plus de l’incertitude politique, met le gouvernement devant un fait accompli ? Ou tente-t-elle une dernière manœuvre de pression en instrumentalisant son personnel pour obtenir maintenant, et non fin 2021 comme le prévoit l’accord de gouvernement, que les deux réacteurs « en bon état » soient prolongés au-delà de 2025 ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct