Coronavirus - Les exportations belges en baisse de près de 20% lors du premier confinement

Lors du premier confinement instauré pour lutter contre la progression de l'épidémie en Belgique, les exportations de produits pharmaceutiques ont augmenté de 3,4 milliards d'euros (+47,5%) par rapport à la moyenne 2017-2019 à période correspondante.

Les autres activités ont souffert de la situation, en particulier le secteur automobile dont les ventes à l'international ont chuté de 3,2 milliards d'euros (-37,5%). Des reculs importants ont également été constatés pour les produits minéraux (-2,7 milliards, soit -50,1%), les pierres et métaux précieux (-2,1 milliards, -48,3%), la fonte, le fer et l'acier (-1,1 milliard, -34,6%) ou encore les machines et appareils mécaniques (-896,8 millions, -17,7%).

Globalement, en comparaison avec la moyenne de la même période des trois années précédentes, les exportations totales de biens de la Belgique ont chuté de 17,8%, pour atteindre un peu moins de 83 milliards d'euros entre mars et mai. Les importations ont, elles, diminué de 18,1%, à 79,9 milliards d'euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct