La Fifa veut mieux protéger les joueuses enceintes

La Fifa veut mieux protéger les joueuses enceintes
Photo News

La fédération internationale de football (Fifa) entend mieux protéger les footballeuses enceintes et imposer un congé maternité « d’au moins 14 semaines » à partir de l’an prochain, ainsi qu’une interdiction de licencier les joueuses en raison de leur grossesse.

« Nous voulons voir plus de femmes jouer au football, et dans le même temps avoir une famille », a expliqué à plusieurs journalistes Sarai Bareman, responsable du football féminin au sein de l’instance mondiale, après une réunion de sa Commission des acteurs du football.

La Fifa a donc annoncé jeudi qu’elle proposerait lors de son Conseil de décembre une série de mesures immédiatement applicables à ses 211 fédérations membres, qui offrent pour l’heure un cadre très inégal selon les législations et pratiques locales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct