Rokhaya Diallo, la voix incommodante de l’antiracisme en France

Rokhaya Diallo, la voix incommodante de l’antiracisme en France
PQR

Dans son enfance, Rokhaya Diallo, née à Paris en 1978, passait des heures devant la télévision. C’est là que, probablement sans s’en rendre compte, elle a extrait les codes qui, des années plus tard, allaient lui permettre de se mouvoir en toute aisance dans les électriques débats télévisés qu’elle fréquente de manière assidue. Ce poste de télévision a également permis à cette enfant timide et appliquée, fille d’une couturière et d’un mécanicien sénégalais, de découvrir l’une de ses futures passions : les dessins animés japonais et les mangas. « Ces dessins comportaient un tas d’éléments faisant allusion au combat, tout comme à la lutte et à la victoire dans une recherche d’un monde idéal », remarque-t-elle. « J’y vois une influence. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct