Sortie du nucléaire en 2025 - Les consommateurs industriels d'électricité demandent de mettre l'idéologie de côté

Les industries consommatrices d'électricité, réunies au sein de la fédération sectorielle Febeliec, craignent pour l'approvisionnement du pays en énergie, alors que le gouvernement maintient la sortie du nucléaire d'ici 2025 et que la Commission européenne veut examiner en profondeur le Mécanisme de Rémunération de Capacité (CRM). Ce mécanisme de soutien permettra aux producteurs d'être rémunérés pour la mise à disposition d'une certaine capacité et doit permettre de garantir l'approvisionnement lors de la sortie du nucléaire.

"Impossible que ce mécanisme soit prêt à temps", estime Peter Claes, directeur de Febeliec. La Belgique risque selon lui de se retrouver coincée, arrivant trop tard à la fois pour un soutien aux nouvelles centrales au gaz et pour prolonger le nucléaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct