Coronavirus: un Belge sur trois affirme qu’il ne fêtera pas Noël en cercle très restreint

Coronavirus: un Belge sur trois affirme qu’il ne fêtera pas Noël en cercle très restreint
René Bre,y

Une grande part de la population considère qu’il est peu probable qu’elle respecte la limitation des contacts rapprochés à Noël, ressort-il jeudi de la grande étude Corona menée par l’Université d’Anvers (UAnvers). Quarante pour cent des 18-35 ans reconnaissent qu’ils ne se cantonneront pas au cercle familial et à un seul contact rapproché.

L’Université d’Anvers s’est penchée dans le dernier volet de sa grande étude sur les plans des Belges pour les différentes fêtes traditionnelles prévues en décembre, chamboulées par le coronavirus. Sur les 26.000 répondants, 86 % pensent qu’ils fêteront Saint-Nicolas avec leur foyer et tout au plus un contact rapproché, soit dans le respect des règles sanitaires actuelles. Pour le réveillon du Nouvel An, cette proportion tombe à 75 % et pour Noël, elle chute à 68 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct