"Rebond progressif" des activités de Bekaert au troisième trimestre

Les volumes de ventes étaient en baisse de 2% au troisième trimestre, par rapport au même trimestre de l'an dernier. Le chiffre d'affaires consolidé des neuf premiers mois de 2020 est lui "nettement inférieur", avec une diminution de 14% à taux de change constant, par rapport à la même période en 2019.

Au premier semestre, l'impact de la crise sur Bekaert se chiffrait à 138 millions d'euros, avait indiqué en juillet le CEO Oswald Schmid.

Les résultats de Bekaert au troisième trimestre ont été influencés par le "rebond significatif de la demande sur les marchés des pneumatiques, l'évolution positive des ventes sur divers marchés de l'Amérique latine, de la Chine, de l'Inde et de la région EMEA (Europe, du Moyen-Orient et de l'Afrique, NDLR) et les fortes fluctuations monétaires défavorables".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct