Le prix du porc à un plus bas historique

La peste porcine, une maladie mortelle pour l'animal mais sans danger pour l'homme, est apparue en septembre en Allemagne. Nos voisins ne peuvent donc plus exporter de viande vers la Chine notamment, ce qui entraîne une saturation du marché sur le continent européen.

La fermeture des établissements horeca un peu partout en Europe pour endiguer la propagation du coronavirus fait également baisser la demande en porc.

Les prix atteignent donc des niveaux planchers. La semaine passée, un éleveur pouvait encore prétendre à 85 centimes par kilo de porc. Aujourd'hui, il ne touchera même pas 80 centimes, un plus bas historique, selon Wouter Wytynck, du Boerenbond.

Le marché est "complètement faussé", estime pour sa part Bart Vergote, responsable sectoriel au Algemeen Boerensyndicaat, un autre syndicat agricole flamand.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct