Sortie du nucléaire: Engie rétropédale (un peu) devant les syndicats

Sortie du nucléaire: Engie rétropédale (un peu) devant les syndicats
MICHEL TONNEAU.

Un conseil d’entreprise ordinaire avait lieu ce vendredi matin à la centrale nucléaire de Tihange. Réunion fort attendue par les syndicats, qui sont arrivés avec un paquet de questions à poser à la direction, après que dans une vidéo diffusée en interne, Thierry Saegeman, le patron de la division nucléaire d’Engie, a indiqué mardi que le groupe renonçait à poursuivre ses investissements uniquement destinés à prolonger la durée de vie des centrales.

Pour rappel, le gouvernement De Croo a confirmé le calendrier de sortie du nucléaire, qui prévoit que le dernier des sept réacteurs belges sera éteint en décembre 2025. L’exécutif s’est toutefois laissé jusqu’au mois de novembre 2021 pour décider d’une éventuelle prolongation de 2 GW (Doel 4 et Tihange 3), en cas de menace sur la sécurité d’approvisionnement en électricité du pays ou d’envolée des prix. Trop tard pour Engie, qui demande que la décision soit prise avant la fin de cette année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct