Pourquoi la Serie A n’a jamais été aussi prolifique

Photo News
Photo News

Avec 3,45 buts par rencontre depuis la reprise du championnat, la Serie A est tout simplement la plus spectaculaire – si on admet que la quantité de buts soit l’argument suprême pour décerner ce label – du « Big 5 ». Mieux que l’Allemagne (3,21), l’Angleterre (3,14), la France (2,82) et l’Espagne (2,41).

Mieux même que l’exploit que la Serie A avait accompli la saison dernière où elle avait fixé un nouveau record de buts depuis 70 ans (1.154). Une moyenne de 3,04 buts/match (2,72 en Premier League, 2,48 en Liga), quasiment le double de son record négatif, 1,70, établi en 1979-1980 avec 16 équipes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct