Indépendants: des aides mal calibrées

Philippe Defeyt, de l’Institut pour un développement durable (IDD), s’est penché sur le droit passerelle. © Mathieu Golinvaux.
Philippe Defeyt, de l’Institut pour un développement durable (IDD), s’est penché sur le droit passerelle. © Mathieu Golinvaux.

Les indépendants, direz-vous, ont été aidés par les pouvoirs publics, aussi bien fédéral que régionaux, voire locaux. Exact. Mais une question se pose : ces aides ont-elles été bien calibrées ?

Philippe Defeyt, de l’Institut pour un développement durable (IDD), s’est penché sur le droit passerelle, une mesure fédérale offrant temporairement un revenu de remplacement aux indépendants les plus touchés.

Le droit passerelle, rappelons-le, a été prolongé et étendu ; et son montant mensuel, doublé pour les mois d’octobre, novembre et décembre (à 2.583 euros pour un indépendant isolé et 3.228 euros pour un indépendant ayant charge de famille).

Or, l’ancien patron du CPAS de Namur a levé un sacré lièvre…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct