Dries Smets: «La crise actuelle frappe surtout la classe moyenne du vélo»

Alaphilippe ou van der Poel n’ont aucun souci à se faire.
Alaphilippe ou van der Poel n’ont aucun souci à se faire. - Photo News

1 La visibilité sur les grands tours et les classiques était vitale

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct