Beerschot: Holzhauser en lutte avec Zulj pour l’Euro

L’Autrichien est décisif toutes les 61 minutes.
L’Autrichien est décisif toutes les 61 minutes. - Photo News

Le Kiel a toujours un faible pour les joueurs hors-norme : Rik Coppens, Manu Sanon, Juan Lozano, Dirk Goossens, Claudio, Ton Blanker ou encore… Hernan Losada. Certains commentateurs n’hésitent pas à placer Raphaël Holzhauser sur le même pied. « Depuis Losada, je n’ai pas le souvenir d’un joueur avec un tel impact sur l’équipe », nous narre un collègue néerlandophone, spécialiste du Beerschot. « Mais pour devenir une icône, il doit rester plus longtemps. Il n’est ici que depuis 18 mois. Il se plaît bien au club et n’est certainement pas contre le fait de prolonger. Même si des négociations sont entamées, il est en fin de contrat en juin prochain. »

Surtout que son nouveau statut d’international depuis octobre ouvre de nouvelles perspectives. Avec Raphaël Holzhauser (qui a un tatouage de tous ses clubs dans le dos), rien n’est décidément « linéaire ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct