La direction d'e5 Mode a bien demandé une protection contre ses créanciers

E5 Mode, dont le siège est à Saint-Nicolas, avait déjà connu d'importants problèmes financiers lors du premier confinement. Tous les magasins avaient dû fermer leurs portes le 14 mars et n'avaient rouvert qu'à la mi-mai. La chaîne avait perdu environ 20 millions d'euros de chiffre d'affaires, un quart de ses ventes annuelles prévues. Elle avait alors opté pour une procédure de réorganisation judiciaire devant le tribunal de commerce de Termonde. Pendant la période de protection, e5 Mode avait opéré une restructuration de sa dette. Le tribunal avait approuvé fin juin le plan de sauvetage.

L'enseigne compte 55 implantations en Belgique. Lors du sauvetage, elle employait 450 personnes. La plupart des employés ont à nouveau été placés en chômage temporaire, à l'exception de ceux qui gèrent la boutique en ligne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct