«Il y aura d’énormes hausses de prix»: De Wever propose une majorité alternative pour inverser la sortie du nucléaire

«Il y aura d’énormes hausses de prix»: De Wever propose une majorité alternative pour inverser la sortie du nucléaire

Le président de la N-VA, Bart De Wever, propose une majorité tournante pour inverser la sortie du nucléaire en 2025, a-t-il dit sur Radio 1 samedi où il a qualifié les plans énergétiques du gouvernement fédéral de « désastreux ».

En 2018, le gouvernement fédéral de l’époque s’est engagé à fermer les dernières centrales nucléaires belges d’ici 2025. Bien que des discussions aient eu lieu ces dernières années sur la faisabilité de cette sortie du nucléaire et sur le coût des alternatives, telles que les centrales au gaz, le nouveau gouvernement s’en tient à la sortie du nucléaire. L’accord de coalition stipule qu’une évaluation sera effectuée en novembre de l’année prochaine. En cas de « problèmes imprévus », le gouvernement peut prendre des mesures pour sécuriser l’approvisionnement énergétique. Une activation limitée des centrales nucléaires est alors l’une des options.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct