L’instant techno: les fleets s’envolent, les tweets restent

Le principe de ces stories est le même que sur la plupart des plateformes: une photo, une courte vidéo, visible par tous et qui disparaît après 24h.
Le principe de ces stories est le même que sur la plupart des plateformes: une photo, une courte vidéo, visible par tous et qui disparaît après 24h. - D.R.

La semaine dernière, Twitter a lancé une nouvelle fonctionnalité : le fleet. Pas particulièrement original, de l’aveu même des responsables du réseau, ce nouveau format est en réalité une « story » comme on les a vu essaimer sur tous les réseaux sociaux ces dernières années. Même LinkedIn s’y est mis en juin dernier. C’est dire.

Le principe, simple, de ces stories est le même que sur la plupart des plateformes : une photo, une courte vidéo, visible par tous et qui disparaît après 24h. Au sommet de la page du réseau, les photos de profil des utilisateurs que l’on suit s’affichent. Il suffit de cliquer sur l’une d’elles pour lancer sa story. Un swipe vers la gauche et on passe à la suivante. Aussi instinctif que sur n’importe quel autre réseau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct