Amazon ne se tire pas des balles dans le pied

Amazon ne se tire pas des balles dans le pied
belga.

humeur

Samedi midi, on sort de la librairie. Penaud, bredouille, sans savoir vers qui diriger cette colère qui monte après avoir fait l’expérience d’une commande sur Librel. La plateforme des libraires indépendants entend « concurrencer Amazon », lisait-on, deux jours plus tôt. On s’en réjouit tellement qu’au moment de devoir dénicher un livre dans une liste de lectures scolaires, Librel s’impose. Question de principe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct