Corne de l’Afrique: le conflit dans le Tigré fait redouter un désastre humanitaire

Le Soudan a déjà dû accueillir en catastrophe près de 30.000 civils, hébergés et nourris dans des camps de fortune.
Le Soudan a déjà dû accueillir en catastrophe près de 30.000 civils, hébergés et nourris dans des camps de fortune. - EPA

Décodage

Le 4 novembre dernier, alors que le monde n’avait d’yeux que pour les élections américaines, qui s‘est soucié d’une action militaire, présentée comme une simple opération de police, se déroulant dans le Tigré, l’une des provinces de l’Ethiopie ? Le « crime » du TPLF (Front populaire pour la libération du Tigré) était d’avoir organisé des élections régionales sans l’assentiment du gouvernement central d’Addis Abeba qui avait reporté les scrutins dans les provinces en invoquant la pandémie de covid-19.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct