Coronavirus – «La vie en pause, saison 2, jour 19»: le sapin

Pas d’interruption: la joie de Noël, c’est tout ce qui nous reste, alors on fait durer. Deux mois dans l’année. Pour les sapins, c’est moins fun.
Pas d’interruption: la joie de Noël, c’est tout ce qui nous reste, alors on fait durer. Deux mois dans l’année. Pour les sapins, c’est moins fun. - Michel Tonneau

En ce moment, il se passe un truc incroyable.

Il paraît qu’il y a des gens qui achètent deux sapins. Des sapins de Noël, oui. Deux.

C’est Maurice qui l’a raconté à Laura qui nous l’a raconté. Maurice, à la base, est restaurateur de meubles. Mais en saison, il va cueillir des sapins du côté de Dinant et les livre partout en Belgique. Des années qu’il fait ça, il charge son camion et c’est parti.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct