Les Hurlus ont tenu une mi-temps avec leur pressing à Genk

@Belga
@Belga

Entre le dernier match disputé par Mouscron contre Eupen le 18 octobre et son retour dimanche dans la compétition, 35 jours se sont écoulés, rythmés par l’arrivée d’un nouvel entraîneur et par une crise sanitaire qui a décimé le vestiaire. Jorge Simao a néanmoins su d’emblée imposer sa griffe pour sa première à la tête de l’équipe, pendant une mi-temps. Cela s’est ressenti dès le coup d’envoi, lorsque cinq joueurs se trouvaient sur la ligne médiane pour venir prendre les Limbourgeois à la gorge. Durant le premier acte, les Hurlus se sont quasiment procuré autant d’occasions franches que lors de leurs neuf premiers matches de championnat. Ils ont d’ailleurs défloré la marque pour la première fois de la saison. Sous l’ère Fernando Da Cruz, les Hurlus se reposaient surtout sur une bonne assise défensive et faisaient généralement preuve d’attentisme. Jorge Simao a prôné un jeu porté vers l’avant, rendu possible grâce au pressing incessant mis par ses joueurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct