«La police nous a traités de façon inhumaine»: les parents de Mawda donnent leur version des faits

Les parents de Mawda lors du deuxième jour du procès
Les parents de Mawda lors du deuxième jour du procès - EPA

Au deuxième jour du procès Mawda, devant le tribunal correctionnel de Mons, Shamden Shawi, le papa de la fillette de deux ans morte suite au tir de Victor J., un policier, a souhaité s’exprimer devant la cour. « Deux ans après, je n’ai rien oublié », dit-il. « C’est comme si j’y étais encore. Dans la camionnette, il y avait de nombreuses autres personnes, dont une autre famille avec enfants. Mawda était dans les bras de sa maman et mon autre enfant dans mes bras. Mawda se trouvait derrière le chauffeur. Moi, près de la porte, mon fils près de moi. Mawda s’est toujours trouvée avec sa maman. Nous ne l’avons jamais confiée à quelqu’un d’autre. C’est l’autre famille qui a exhibé ses enfants par la fenêtre à la police, pas nous. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct