Bruxelles veut acheter des terres agricoles:le cabinet d’Alain Maron s’explique

Bruxelles veut acheter des terres agricoles:le cabinet d’Alain Maron s’explique

L’achat de terres agricoles, et la spéculation foncière qui peut en découdre, est un sujet chaud qui irrite rapidement un certain nombre d’acteurs concernés directement ou indirectement. Pour preuve, la sortie du ministre Alain Maron (Ecolo), ce lundi, expliquant la possibilité d’achat de terres dans les deux provinces des Brabants wallon et flamand, par la Région bruxelloise. Vu de façon réductrice et manquant encore de visibilité et de communication entre toutes les parties concernées, ce projet a d’emblée été critiqué de toutes parts, tant du côté politique – les deux ministres libéraux de l’Agriculture, Willy Borsus pour la Région wallonne et David Clarinval pour le fédéral – que des syndicats agricoles (FWA et Fugea).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct