lesoirimmo

Gaël Faye Lundi méchant

<span>Gaël Faye</span> Lundi méchant

L’artiste, amateur de la transe des mots revient avec un disque très différent, plus ouvert que son prédécesseur de 2013, mélangeant sons acoustiques et digitaux, entre rap et chanson, avec beaucoup plus d’espace et de sonorités diverses. Tout en restant lui-même avec cette façon de raconter l’humanité et la nostalgie. À l’image de « Respire » ou de « Chalouper », Gaël garde cette tendresse, cette douceur et ces rythmes aussi bien latinos qu’afros. Il y a chez Faye une mélancolie naturelle qu’il distille au travers de chansons qui, entre amour et voyages, nous rappellent que l’artiste est là pour durer, avec une voix dense et originale. Aux musiques, on retrouve Guillaume Poncelet que lui a emprunté Ben Mazué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct