lesoirimmo

Le dilemme des séjours Erasmus au temps du covid

En cas d’annulation de dernière minute, il n’y a aucune garantie que les 25 crédits ECTS que représente le séjour Erasmus seront accordés à l’étudiant.
En cas d’annulation de dernière minute, il n’y a aucune garantie que les 25 crédits ECTS que représente le séjour Erasmus seront accordés à l’étudiant. - Hollandse Hoogte / Ronald van den Heerik.

Au printemps dernier, le confinement avait contraint de nombreux étudiants, priés plus ou moins explicitement par leur université de revenir en Belgique, à mettre fin à leur Erasmus.

Cette année encore, l’impact du covid sur ces séjours emblématiques de la vie estudiantine persiste.

A l’Université catholique de Louvain par exemple, la mobilité internationale des étudiants a globalement diminué de 50 % durant ce premier quadrimestre. A Liège, sur la même période, seul un tiers du nombre habituel d’étudiants s’est envolé pour un séjour Erasmus. L’Université de Mons enregistre quant à elle 42 % d’annulations par rapport à l’année passée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct