Le covid fera bien plus de victimes qu’on ne le pense

L’activité d’imagerie médicale a chuté de 55%.
L’activité d’imagerie médicale a chuté de 55%. - Photo News.

Une bombe à retardement… Et bien malin qui pourrait, aujourd’hui, en cerner précisément les dégâts potentiels. On ne parle pas du covid ici mais bien des dommages collatéraux induits par l’absence de soins, le report de consultations, le déni face à des symptômes inquiétants, la peur de fréquenter une salle d’attente, la fermeture des blocs opératoires… On parle certes de ces petits bobos pour lesquels, par habitude plus que par nécessité parfois, on consulte un généraliste… On parle aussi de ces symptômes inquiétants que le stress du confinement a mis sous l’éteignoir… On parle encore de ces maladies chroniques préexistantes que tout d’un coup on n’a plus pu soigner correctement.

On parle en fait de cancers, d’infarctus, d’AVC, de hernies, de problèmes locomoteurs, d’ulcères, de bronchites obstructives, d’inflammations en tout genre…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct