Décès du jeune Adil à Anderlecht: le parquet demande un non-lieu pour le conducteur du véhicule de police

Décès du jeune Adil à Anderlecht: le parquet demande un non-lieu pour le conducteur du véhicule de police

Le parquet de Bruxelles a annoncé, jeudi, avoir tracé un réquisitoire de non-lieu pour absence de charges suffisantes « à l’encontre des protagonistes du dossier et notamment du conducteur du véhicule de police », suite à l’enquête sur le décès d’Adil à Anderlecht, le 10 avril dernier. Ce jeune homme de 19 ans est décédé après avoir percuté un véhicule de police avec son scooter, alors qu’il fuyait un contrôle.

Un juge d’instruction avait été désigné pour enquêter du chef d’homicide involontaire. Ce dernier, après avoir pris connaissance de divers éléments, essentiellement du rapport de l’expert automobile, a conclu qu’aucune infraction pénale n’a été commise.

« L’expertise automobile a confirmé que l’accident s’est produit Quai de l’Industrie, sur la demi-largeur de chaussée réservée aux usagers se dirigeant vers la rue Jules Ruhl, soit la bande de circulation sur laquelle le véhicule de police circulait », a exposé le parquet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct