Le peloton en manque de vélos

Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News
Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News

L’année du covid a provoqué un raz-de-marée sans précédent dans la vente de vélos. Boostée par la météo favorable, une prise de conscience écologique, l’envie de (re)faire du sport et de (re)découvrir une nature libérée de la circulation pendant le premier lockdown, la bicyclette fut la vedette du confinement. Une razzia qui a rapidement placé la demande sur la partie pesante de la balance par rapport à l’offre.

Aujourd’hui, à l’heure où les cyclos étudient la question de changer de vélo cet hiver, ainsi que de vêtements et autres accessoires pour repartir avec du matériel neuf au printemps prochain, les vendeurs hurlent leur dépit : ils n’ont plus rien ou presque. Les commandes sont étalées sur six mois voire davantage. Certaines marques sont introuvables. Et tout cela a des conséquences… sur les équipes professionnelles !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct