L’Académie française couronne Etienne de Montety

Etienne de Montety donne à ses personnages l’épaisseur humaine de vies plausibles, pleines d’interrogations.
Etienne de Montety donne à ses personnages l’épaisseur humaine de vies plausibles, pleines d’interrogations. - NORMAND/Leextra via Leemage

Avouons-le, nous n’aurions pas fait le même choix. Mais l’Académie française, confinée ou non, est libre du sien. Aux très beaux romans de Miguel Bonnefoy et de Maël Renouard, elle a donc préféré, pour son Grand Prix annuel, La grande épreuve , d’Etienne de Montety, qui ne fera cependant pas tache dans le palmarès.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct