Au caractère, le Standard reste dans le coup

Au caractère, le Standard reste dans le coup
PhotoNews

Jouera, jouera pas… le coup à fond ? Le Standard a eu le mérite de lever le doute ambiant quant à son implication dans cette seconde moitié de phase de groupe. Hormis Bastien longtemps conservé au chaud en vue des 9 rencontres à disputer entre la manche retour contre Poznan et la visite de Saint-Trond à Sclessin le 26 décembre, Philippe Montanier a misé sur un onze à la fois taillé pour le contrôle (5 défenseurs en perte de balle) et une faculté d’aller porter le danger en zone adverse (un 3-4-3 en reconversion).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct