Juché sur un bouleau dans la forêt sibérienne, pour pouvoir étudier en ligne

Juché sur un bouleau dans la forêt sibérienne, pour pouvoir étudier en ligne
Alexeï Dudoladov

Alexeï Dudoladov grimpe sur un bouleau de 10 mètres de haut pour continuer à suivre ses cours. Depuis que les écoles de la région sibérienne d’Omsk ont fermé en raison de la pandémie de coronavirus et sont passées à l’apprentissage en ligne, l’étudiant de 21 ans en génie mécanique naval explique que c’est le meilleur moyen qu’il a trouvé pour télécharger le contenu de ses cours et, quand c’est possible, de suivre les cours pendant quelques minutes sur Zoom.

Dans son village de 50 habitants, Stankevichi, la connexion Internet est très mauvaise, elle atteint à peine 2G et marche par à-coups. « Le meilleur endroit, sans aucun doute, c’est au sommet du bouleau », raconte Alexeï. Bien que se rapprocher de l’antenne aurait probablement eu le même effet que grimper en haut de l’arbre, il a réussi de cette manière à attirer l’attention sur lui et à dénoncer par son action la mauvaise qualité des réseaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct