«Louvain-le-Mec»: Dérive sexiste ou humour entre étudiants?

«Louvain-le-Mec»: Dérive sexiste ou humour entre étudiants?

Depuis quelques jours, la polémique enfle sur les réseaux sociaux. A Louvain-la-Neuve, berceau de la guindaille et du folklore, un groupe Facebook comprenant plus de 11.000 membres fait particulièrement parler de lui. Son nom ? « Louvain-le-Mec ». Son but ? Le partage de publications dites « humoristiques » autour de la guindaille et « à prendre au 1000e degré », précise la description du groupe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct