Toujours plus de professionnalisation pour le hockey belge?

Belga
Belga

Les défis ne manquent pas pour la Fédération et la Top Hockey League (THL). Pour rester à la pointe mais surtout pour digérer la croissance continue du nombre de membres, il est essentiel de continuer à se réinventer. Et cela passe, obligatoirement, par une réflexion sur sa pratique au plus haut niveau. Si les membres des équipes nationales sont déjà considérés, depuis plusieurs années, comme des professionnels à part entière, les joueurs et joueuses qui évoluent en division d’honneur ne peuvent pas encore tous vivre de leur passion. « Le hockey belge est toujours semi-professionnel », reconnaît Fabrice Rogge, le président de la THL qui regroupe l’ensemble des clubs de DH. « Et ce même si les équipes du top 8 de l’Elite messieurs peuvent être considérées comme full pros. Dans les autres clubs, il y a plus d’étudiants et de personnes qui exercent une autre profession sur le côté. Chez les dames, il y a encore une majorité de joueuses qui étudient ou qui bossent. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct