lesoirimmo

L’intimité cryptée de WhatsApp

A l’instar des antimasques, les antivax privilégient surtout l’entre-soi intimiste et crypté des messageries privées. Sur WhatsApp, de petits groupes aux abords anodins (dédiés, par exemple, aux parents d’élèves d’une école) se muent en chambres d’écho complotistes, sans risque de « censure ». On y alimente un mille-feuille argumentatif à coups de liens vers des articles pseudo-scientifiques. Le tout, à grande vitesse, ce qui rend toute contradiction impossible. La prime est à celui qui crie le plus fort, qui, souvent, est aussi le plus convaincu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct