lesoirimmo

Propositions pour lutter contre le harcèlement dans l’enseignement supérieur

Benoît Galand, professeur à l’UClouvain et spécialiste du harcèlement en milieu scolaire: «Ce serait bien d’avoir une étude rigoureuse pour se faire une idée de l’ampleur du phénomène et ensuite, prendre des mesures adéquates.» © DOMINIQUE DUCHESNES.
Benoît Galand, professeur à l’UClouvain et spécialiste du harcèlement en milieu scolaire: «Ce serait bien d’avoir une étude rigoureuse pour se faire une idée de l’ampleur du phénomène et ensuite, prendre des mesures adéquates.» © DOMINIQUE DUCHESNES.

Remarques inappropriées, gestes déplacés, propos sexistes, intimidation à répétition. Malheureusement, les universités et hautes écoles ne sont pas épargnées par cette problématique. Ces dernières années, plusieurs étudiants sont sortis du silence pour dénoncer le harcèlement dont ils avaient fait l’objet. Qu’il provienne d’autres étudiants, ou même de membres du personnel académique.

Sur base de ces constats et à partir de rencontre avec les acteurs de terrain, deux députés écologistes ont souhaité émettre des propositions pour lutter contre le harcèlement. Tout d’abord, le volet information et sensibilisation qui viserait à la fois les victimes pour les inciter à sortir du silence, que les témoins et les auteurs. « Cela passerait par des campagnes de communication à grande échelle ainsi que par la généralisation d’ateliers de formation à la thématique du harcèlement », indique le député régional Rodrigue Demeuse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct