Le futur du Sporting d’Anderlecht continue de se jouer en coulisses

Le futur du Sporting d’Anderlecht continue de se jouer en coulisses
News

Entamées voire enlisées depuis des mois, les négociations entre les actionnaires minoritaires et majoritaires vont reprendre de plus belle dans les prochains jours. Alexandre Van Damme a beau avoir cédé ses parts à Michaël Verschueren, pour le plus grand soulagement de Marc Coucke et de la nouvelle direction, le bluff n’en reste pas moins de mise chez toutes les parties. Aux yeux des actionnaires historiques, l’idéal serait de voir Coucke injecter de l’argent frais tout en conservant leur minorité de blocage et en recevant des garanties quant à la gestion du club. Lassés des dérapages financiers du milliardaire gantois, les « petits » actionnaires ne sont plus disposés à renflouer les caisses à intervalles réguliers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct