Une troisième gare pour les trains chinois à Liège

Pour que la ligne soit rentable, il faudrait évidemment remplir les conteneurs dans l’autre sens pour le retour vers la Chine, ce qui n’est pas encore le cas. © Dominique Duchesnes.
Pour que la ligne soit rentable, il faudrait évidemment remplir les conteneurs dans l’autre sens pour le retour vers la Chine, ce qui n’est pas encore le cas. © Dominique Duchesnes.

Le train chinois est parti de Yiwu, il arrivera le 7 ou le 8 décembre, selon l’importance de la neige en Russie ». À Liège, le Trilogiport sera la troisième gare marchandises à recevoir des trains en direct de la Chine après Renory à Sclessin et l’aéroport à Bierset. Relier la Chine à l’Europe de l’ouest en train, peu y ont cru face à la concurrence déjà très développée du transport aérien (ce qui est léger et/ou cher) et maritime (ce qui est lourd et ne nécessite pas une attention directe et peu prendre du temps pour arriver). Les Chinois, eux, y ont cru autant qu’ils l’ont fait. Du coup, depuis plus d’un an, la Belgique accueille tous les jours des wagons remplis de marchandises en provenance de Chine. Et, de manière qui peut paraître surprenante, le pôle logistique de Liège, deuxième port fluvial d’Europe, y prend une part importante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct