La poisse colle aux basques d’Eden Hazard

@Reuters
@Reuters

Le « plafond de verre » actuel d’Eden Hazard se résume-t-il à trois matches ? Cette question, la presse espagnole se la pose depuis samedi soir et la sortie prématurée d’Eden Hazard dans un match qui s’est terminé en eau de boudin pour le Real Madrid. Après son premier but en Ligue des Champions mercredi dernier à San Siro, le capitaine des Diables repartait sur de bonnes bases, malgré le break impromptu du coronavirus. Plus tôt dans la journée, l’annonce du premier but de son frère Thorgan, en Bundesliga cette saison, aurait même pu être une invitation à rééditer le coup réussi contre Huesca lors de ses premières minutes en Liga.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct